Catégories
Voyage

5 choses qu’il ne faut absolument pas manquer si vous allez à Madagascar

Visitée par plus de 500 000 touristes par an, Madagascar est une destination parfaite pour s’évader. Découvrez les trésors à ne pas manquer lors d’un voyage sur l’île…

Le parc national de Ranomafana

Situé à 70 km à l’est de Fianarantsoa, le parc national de Ranomafana constitue une destination de prédilection pour de nombreux amateurs d’écotourisme à Madagascar. Bon nombre de circuits y sont accessibles pour explorer la forêt humide de l’est. Aux cascades et à la dense végétation du site s’ajoutent plusieurs espèces de lémuriens à rencontrer. Le parc national de Ranomafana est aussi réputé pour sa piscine naturelle thermale, idéale pour se détendre.

Les Tsingy de Bemaraha

C’est à 300 km à l’ouest de la capitale que les Tsingy de Bemaraha se dévoilent et offrent un spectacle étonnant. Ce massif karstique marqué de pointes acérées s’étale sur des milliers d’hectares et est parcouru de diaclases surprenantes. Ce site est inscrit au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO depuis 1990. Il offre des pistes parfaites pour les aventuriers en herbe, propices aux randonnées faciles et aux treks sportifs. Le parc national de Bemaraha se démarque aussi par une faune inhabituelle, survolant ses labyrinthes naturels ou s’y cachant.

L’art Zafimaniry

En dehors de la nature, Madagascar invite aussi à des découvertes humaines et artistiques sortant de l’ordinaire. Rendez-vous dans le sud-est d’Ambositra pour faire connaissance avec l’art architectural de la population Zafimaniry. Des maisons en bois à motifs sculptés y relatent un mode de vie traditionnel et des histoires marquées par des légendes. Des objets à usage quotidien comme les fauteuils à deux pans, les briquets traditionnels ou les boîtes à miel y sont aussi à découvrir et à acheter, en guise de souvenir.

Le parc national de Marojejy

C’est à 60 km de Sambava que le parc national de Marojejy accueille les inconditionnels d’explorations et de découvertes naturelles. La montagne s’étale sur plus de 60 000 ha et propose une faune et flore très riches. Quelque 120 espèces d’orchidées y sont abritées, sans oublier les 107 espèces d’oiseaux, 9 espèces de lémuriens et les 60 espèces d’amphibiens… à rencontrer au cours d’une randonnée.

Les plages de Nosy Be

Un voyage à Madagascar ne se limite pas uniquement aux randonnées de découvertes. L’île regorge de plages de sable blanc. La petite île de Nosy Be, sise près des côtes nord-ouest de Madagascar, est idéale pour apprécier les plaisirs de la mer tout en goûtant aux spécialités culinaires locales. Le village d’Ambatoloaka constitue une destination balnéaire incontournable, sans oublier la Réserve naturelle de Lokoke.

Madagascar, la plus grande île de l’océan Indien, se démarque par une nature aux richesses diversifiées. Entre plages, écotourisme, architecture ou encore artisanat… une telle invitation d’évasion ne laisse pas de marbre…

Catégories
Voyage

5 endroits à ne pas manquer si vous partez en Inde

L’Inde est un pays qui fascine. C’est une destination avec une diversité incroyable et de multiples facettes. Avec de nombreux trésors culturels et historiques, découvrez les 5 lieux que vous ne devez pas manquer si vous partez en vacances en Inde.

Le Taj Mahal : un lieu incontournable

Lorsque l’on parle de l’Inde, on ne peut pas ne pas évoquer le Taj Mahal. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, il est considéré comme le plus grand joyau architectural de l’Inde. Littéralement « Palais de la Couronne », il est situé dans le Nord de l’Inde, à Agra, sur la rive du fleuve Yamuna. Il est entièrement conçu de marbre blanc et de pierres semi-précieuses. Il a été construit par l’empereur moghol Shâh Jahân en 1643 en mémoire à son épouse Arjumand Bânu Begam. C’est le monument le plus visité en Inde avec plus de 3 millions de visiteurs chaque année. La beauté du Taj Mahal repose principalement sur l’alliance de pleins et de vides, d’ombres et de lumières, de sculptures en marbre sublimes et d’un jardin parcouru par des canaux et orné de fontaines. L’originalité du monument est d’avoir placé le tombeau à une extrémité du jardin et non pas au centre.

Sa beauté architecturale fait de lui le monument à ne pas manquer lorsque l’on se rend en Inde.

Autres lieux à visiter en Inde

Considéré comme le fort le plus imposant de l’Inde, le Fort de Mehrangarh se situe dans la ville de Jodhpur. Il domine la ville avec une hauteur de 122 mètres d’altitude. Surnommé « le fort magnifique », il abrite de nos jours de nombreux palais, de nombreuses cours ainsi qu’un musée.

Le Palais des vents à Jaipur possède une architecture sublime. Avec une façade en grès rose à 5 étages, il est orné de 61 loggias en pierres ajourées et est ciselé de plus de 953 niches qui donnent une impression de multiplication afin de former une symétrie parfaite et originale. Il doit son nom aux nombreuses ouvertures qui laissent passer une brise rafraîchissante. Construit en 1799, il était destiné aux femmes de la cour qui, sans être vues, pouvaient regarder le spectacle de la rue sans craintes.

Parmi les lieux à visiter, le « Temple d’Or » est majestueux. Le « Golden Temple » en anglais est en marbre blanc recouvert de feuilles d’or. Situé à Amritsar, il est l’édifice le plus sacré des Skihs. Il est érigé au centre d’un bassin centré et est entouré de lieux de culte (gurdwârâs), de réfectoires (langar) et d’un musée.

A proximité du Taj Mahal, le Fort Rouge séduit de nombreux touristes. Constitué de murs de grès rouge, c’est une puissante forteresse qui a été construite en 1565. Il possède de nombreux palais plus féeriques les uns que les autres et de nombreuses salles de réception. La plupart des édifices ont été construits en marbre et sont gravés de magnifiques décors.

L’Inde comprend de nombreux monuments, temples ou palais qui font le bonheur des touristes et de tous ceux qui aiment l’histoire de l’Inde.

Catégories
Voyage

Vivre au Japon : 5 choses à savoir avant de s’expatrier

Le Japon est une destination qui attire de nombreux étrangers et notamment des français.
Que ce soit pour le travail, la culture, les paysages… le nombre de français s’expatriant au Japon est en croissante augmentation ces dix dernières années.
Cependant, s’expatrier à l’étranger et notamment au Japon n’est pas quelque chose qui s’improvise ou se décide sur un coup de tête.
Voici 5 choses à savoir avant d’envisager votre départ à long terme pour le Japon.

Les différences culturelles

Une des premières choses à savoir est que la différence culturelle est grande entre notre monde occidental et le Japon oriental.
Lorsqu’on se rend au Japon pour des vacances ou des séjours de courte durée, la différence culturelle nous plaît, nous attire. En effet, la politesse et le calme des japonais est quelque chose de très agréable. Beaucoup tombe alors amoureux de cette culture.
Cependant, la joie du « différent » peut avoir le revers de sa médaille. Avec le temps, cela peut lasser ou frustrer. Il est parfois difficile même après des années de s’intégrer dans cette culture, de la comprendre et de l’accepter ; ainsi que de se faire accepter.
Certains francophones expatriés racontent que lorsqu’ils expliquent aux japonais qu’ils ne sont pas là pour le tourisme mais qu’ils vivent au Japon pour du long terme, alors la politesse et la gentillesse bien connue s’efface…et les mêmes questions reviennent couramment même après plusieurs années de vie sur place : Parles-tu japonais? Sais-tu utiliser des baguettes ?…
Cela devient lassant et vous fait toujours bien sentir que vous êtes différent.

La facilité à s’adapter et à s’intégrer

Comme nous l’avons dit précédemment, il n’est pas toujours facile de s’adapter surtout dans un pays ayant une culture très différente de la nôtre. Cela dépend en grande mesure de vous. Suivant les personnes, certaines s’intégreront plus vite et d’autres non. Certaines auront le mal du pays et d’autres non…
Vous devez donc vous même faire une analyse franche : Suis-je une personne qui s’adapte rapidement ? Suis-je prête à faire des compromis ? A accepter la différence sans forcément chercher à la comprendre ?…
Plusieurs séjours de courte durée peuvent vous permettre de faire le point.

Le travail, la langue, la pression quotidienne

De nombreuses entreprises franco-japonaises sont implantées dans les grandes villes comme Tokyo, Osaka, Nagoya et Fukuoka.
Si vous désirez travailler dans une de ces entreprises, vous devez alors bien vous renseigner sur les questions de visas et de permis de travail. Il y a de nombreux styles de visas et certains ne sont délivrés que si vous possédez un bon niveau de langue.

D’ailleurs, le fait de parler et lire la langue est essentiel. Bien sûr, vous pourrez toujours vous débrouiller si vous parlez anglais ; cependant si vous désirez vous fondre dans la masse et ne pas vous sentir coupés du monde, cela est vital.

Si par contre vous désirez créer votre propre business au Japon, cela n’est pas aussi simple que ce que vous pensez. Ne vous lancez pas dans l’aventure tête baissée et profitez des visas Vacances Travail. Ces visas d’une durée d’un an vous permettront de vivre et de travailler au Japon. Vous pourrez alors sur place vous faire une idée plus juste de la situation.
N’oubliez pas non plus que vous vivrez alors dans des grandes villes qui apportent leurs lots de pression et de stress quotidien. Beaucoup d’expatriés déclarent ouvertement que même si cela fait déjà quelques années qu’ils vivent au Japon, ils ne s’y voient pas y rester à vie.

Avant donc d’envisager votre départ, réfléchissez sur tous ces points et faites une analyse honnête de la situation !

Catégories
Voyage

Où partir en Thaïlande ? 3 conseils pour bien choisir l’endroit idéal

On se retrouve souvent tous confrontés à la même question lorsqu’on envisage un voyage en Thaïlande : quelle est l’endroit idéal ? Parmi toutes les possibilités qu’offrent les îles de rêve du pays, votre choix doit se faire aussi bien en fonction de ce que vous recherchez au cours de ce voyage, le climat et les possibilités qu’offrent chaque île et chaque région.

Que recherchez-vous au cours de cette virée thaïlandaise ?

L’endroit idéal où poser vos affaires en Thaïlande est celui qui répond ou qui s’adapte le mieux au but que vous vous fixez pendant votre escapade. Est-ce pour vous détendre dans un coin isolé ? Est-ce pour faire de la randonnée ? Ou faire la fête ? Ou encore pour profiter des incontournables spots de plongée de l’archipel ? Ou tout simplement pour profiter des belles plages ? Ainsi, si vous venez en Thaïlande pour les fameuses Full Moon Party, alors c’est sans doute sur Koh Phangan qu’il vous faut vous rendre. Si vous êtes un amoureux de la nature sauvage, vous avez le choix entre plusieurs îles, mais Koh Samet est l’une des meilleures.

Le climat

Bien que caractérisée par un climat tropical, la Thaïlande est frappée en certains endroits par la mousson à certaines périodes de l’année. Par conséquent, les îles du golfe de Siam ou golfe de Thaïlande sont plus recommandées de Juin à Septembre, les pluies y étant fréquentes d’Octobre à Décembre. Préférez les îles de la côte d’Andaman si vous comptez aller en Thaïlande entre Octobre et Avril étant donné que la majorité des pluies s’y manifeste entre Avril et Septembre.

Votre budget

Le choix de l’endroit idéal où se rendre en Thaïlande doit bien entendu tenir compte de votre bourse. Préférez donc les îles pas encore trop touristiques comme Raï Lei ou Koh Chang si vous avez un budget restreint.

Catégories
Voyage

L’hygiène en Chine, ce qu’il faut savoir

Le développement de la Chine se produit depuis quelques années à une vitesse telle qu’il suffit de respecter quelques règles d’hygiène dans les grandes villes pour être sûr de passer un séjour sans mauvaise surprise en ce qui concerne votre santé.

L’hygiène alimentaire

L’eau en Chine n’est pas potable. Preuve en est que les Chinois eux-mêmes la consomment le plus souvent très chaude. Mieux vaut donc consommer de l’eau en bouteille ou prenez-en dans les fontaines plutôt qu’au robinet. Concernant les fruits et légumes, la règle de base en hygiène alimentaire en Chine est de les laver avant de les consommer. Il serait préférable aussi d’éviter les fruits et légumes qui ne peuvent être ni lavés, ni pelés, ni cuits. Enfin, optez plus pour les produits des grandes marques internationales Nestlé, Head & Shoulders ou Danone au lieu des produits locaux.

Pollution

Certaines zones telles que Shanghaï, Beijing, Shengdu ou le nord industriel sont très polluées. À déconseiller donc pour les personnes souffrant de maladies respiratoires ou d’asthme. Les masques chirurgicaux utilisés par les Chinois eux-mêmes dans ces zones peuvent néanmoins vous permettre de vous protéger.

Manque d’eau potable

C’est un souci national et qui est par ailleurs bien connu des chinois eux-mêmes. L’eau potable est ce qui manque le plus. En effet, l’accès à l’eau salubre reste très inégal, et donc réservé à une certaine classe de la population malgré les efforts du gouvernement de faire évoluer la situation. Il est donc recommandé aux touristes d’être très prudents et vigilants quant à l’eau destinée à être bue. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle l’eau qui vous est servie au restaurant est bouillie et servie chaude, gage de sa potabilité.

D’autres points non moins importants peuvent faire l’objet d’analyse plus poussée en ce qui concerne la problématique de l’hygiène en Chine. Il s’agit notamment de cette propension des habitants de l’Empire du Milieu, à cracher partout, même dans les halls d’attente ou dans les chambres. On peut également citer l’état de propreté générale des toilettes publiques, l’absence ou en tout cas la rareté des bonnes pratiques (pour un cuisinier, se laver les mains après les toilettes par exemple).

Prévoyez enfin une trousse de pharmacie contenant des médicaments contre la diarrhée, des répulsifs anti moustiques, du papier toilette (si vous comptez aller dans les petites villes éloignées des grandes métropoles), du paracétamol, ainsi que des filtres et écrans solaires.

Catégories
Voyage

3 astuces pour se loger à Honk Kong sans se ruiner

Comme à Singapour, un séjour de quelques jours ou quelques semaines à Hong Kong peut s’avérer très coûteux du point de vue du logement surtout si vous ne logez qu’à l’hôtel. Hong Kong est en effet une ville où l’hébergement revient cher. Voici donc quelques astuces pour passer de belles vacances pas chères en logement à Hong Kong.

Les auberges de jeunesse

C’est un type de logement très apprécié des jeunes voyageurs. Ce sont des auberges où des dortoirs collectifs sont disponibles à des tarifs très intéressants et accessibles à tous les budgets. Si vous voyagez seul et que dormir pendant votre séjour avec d’autres personnes ne vous dérangent pas, l’expérience peut être intéressante. Rendez-vous par exemple sur www.hihostel.com pour consulter l’annuaire international des auberges de jeunesse.

Le couchsurfing

C’est une communauté internationale de voyageurs et d’hôtes qui s’offrent mutuellement le gîte. En rejoignant les couchsurfers sur le site www.couchsurfing.com, vous pourrez bénéficier à Hong Kong de l’hospitalité d’un habitant de la ville qui se fera un plaisir de vous prêter une chambre accueillante avec tout le confort souhaité. Bien que le Couchsurfing soit une organisation à but non lucratif, vous pourriez remercier votre hôte avec une invitation au restaurant, quelques cadeaux ou même un bon ménage de l’appartement.

Le logement alternatif

Familles d’accueil, chambres d’hôtes, chambres chez l’habitant, chambres indépendantes, ce sont autant de possibilités qu’offre le logement alternatif. Le site www.bedycasa.com est l’un des meilleurs sites proposant ce type de logement. Rendez-vous juste à l’adresse et entrez vos modalités de recherche (ville, date d’arrivée, date de départ, …) pour trouver votre solution logement pas cher à Hong Kong.

Catégories
Voyage

3 particularités de Singapour

Singapour est réputée pour ses gratte-ciel impressionnants qui abritent d’importants centres d’affaires. Mais cette Cité-Etat tout aussi singulière vaut le détour pendant quelques jours pour découvrir le charme de sa population cosmopolite et ses sites d’attraction touristiques, mais aussi pour vivre sur place toute sa particularité.

Une diversité multiethnique

Contrairement aux idées reçues, Singapour a réussi à se développer surtout grâce à la grande diversité de sa population composée principalement de malais, d’indiens et de chinois. La cohabitation de ces différentes ethnies est caractéristique de la singularité de Singapour tout comme le reflète également sa cuisine. Les plats y sont très variés et la cuisine européenne est tout autant présente à côté des plats de viande et d’épices orientales, les plats chinois et malais.

Une rigoureuse politique de censure

Singapour est connue pour être une ville très propre et c’est grâce à une politique rigoureuse mise en place par l’État. En effet, tous les comportements déviants sont censurés. Preuve en est qu’il est prohibé de consommer du chewing gum dans tout le pays et de fumer, manger ou boire dans le métro sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 1000$S. Il en est de même si vous crachez en public ou laissez tomber des détritus dans la rue.

Les quartiers dédiés

L’une des particularités immanquables de Singapour ce sont les quartiers dédiés à chaque composante de la population. Ainsi on trouve sur place, le Little India, le quartier indien très parfumé ou encore le Chinatown apprécié des touristes pour ses nombreux magasins.

Catégories
Voyage

3 visites incontournables en Malaisie

Petite monarchie constitutionnelle du Sud-Est asiatique, la Fédération de Malaisie est une destination touristique peu connue. En effet, ceinturée par la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam qui sont très plébiscités, la Malaisie offre tout de même quelques attraits touristiques qui valent le détour. En voici trois à voir absolument.

Les tours jumelles de Petronas

De passage à Kuala Lumpur, vous ne manquerez pour rien la visite des Tours Jumelles de Petronas. Avec une hauteur de 452 m pour 88 étages, ces deux gratte-ciels symbolisent à elles seules le développement de tout le pays. Elles font partie des plus hautes tours du monde et abritent une salle de spectacle, une mosquée et de nombreux bureaux et boutiques. Pour les visiter, il faut s’y prendre très tôt le matin. Le nombre de tickets émis par jour est limité. Une fois votre sésame en main, vous pouvez revenir à l’heure indiquée là-dessus pour la visite. Ce sera également l’occasion de découvrir le Sky bridge à 170 m au-dessus du sol.

Les grottes de Batu

À la recherche de dépaysement, vous partirez également à la découverte des grottes de Batu encore appelée Batu Caves (en anglais). Situées à 10 kilomètres au nord de Kuala Lumpur, ce sont de gigantesques grottes constituées essentiellement de temples hindous. Après un interminable escalier de près de 300 marches, vous découvrirez le plus grand sanctuaire hindou hors de l’Inde, avec ses statues aussi gigantesques qu’impressionnantes.

La ville de George Town

De passage sur l’île Penang, vous visiterez sa capitale, George Town. Fondée en 1786, la ville est située le long de la côte nord-ouest de l’île. Ville multiculturelle par excellence, George Town est classée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNECSO. Vous y découvrirez le résultat d’un savant mélange de la culture coloniale, chinoise, indienne, et thaïlandaise.

Catégories
Indonésie

5 choses à ne pas manquer en Indonésie

Avec ses 13 466 îles, l’Indonésie est un univers unique de par la richesse de sa culture, sa flore foisonnante et ses paysages extraordinaires. Que ce soit sur l’île des dieux (Bali), Sumatra, Kalimantan (ancienne Bornéo) ou Sulawesi, le plus grand archipel au monde offre de multiples possibilités aux voyageurs de tous âges et de toute sensibilité naturelle.

Les complexes religieux

En visite à Bali, ne manquez surtout pas de visiter ses complexes religieux très imposants construits sur une architecture unique. Vêtu d’un sarong, vêtement traditionnel de l’île, vous pourrez contempler les temples dédiés à Brahma, Vishnou et Shiva dans les complexes de Tanah Lot, Ulun Danu Batur, Besakih ou Uluwatu.

Les centres culturels

Pour les amoureux des vestiges anciens, Ubud (Bali) et Java sont des sites à ne pas manquer. La capitale culturelle de l’île des dieux vous accueille avec le Puri Lekusan et le Neka. Si vous êtes en Indonésie dans le courant du mois de juin, vous aurez l’occasion à Denpasar de vivre son festival de concours artistiques, des spectacles et des expositions culturelles.

Les paysages

Les paysages indonésiens sont faits de rizières organisées en terrasses, de lacs impressionnants par leur beauté et leur étendue. Les monts Batur et Agung ne manqueront pas d’en rajouter à votre émerveillement.

Le parc national Bali Barat

Découvrez-y des espèces rares d’animaux et d’oiseaux dans leur milieu naturel tel que les poissons et les singes tropicaux, ou encore l’étourneau de Rotschild.

Sulawesi

Voyager en Indonésie sans profiter des incroyables spots isolés de plongée à Sulawesi rendrait votre visite de l’archipel incomplète.

Catégories
Karimunjawa

Les sites de plongée de Karimunjawa

Karimunjawa est un archipel de 27 îles dans la mer de Java et à environ 85 km de la ville continental de Jepara. Les récifs sont principalement frangeants avec une bonne croissance de coraux et une bonne vie marine.

Cinq de ces îles sont habitées et avec 22 autres îles, elles forment quatre grandes zones :

  • Zone 1 : sanctuaire central en dehors des limites pour tout
  • Zone 2 : zone déserte ouverte au tourisme limité
  • Zone 3 : zone d’utilisation
  • Zone 4 : zone de tampon

Ici, il y a également des épaves autour des îles de Batu Kunci, Karang Kapal, Karang Ketel et Batulawang.

Les sites de plongée de Karimunjawa

Les îles de Menyawakan

Elles ont été déclarées comme parc national marin et sont protégées. La plongée sous-marine varie entre récifs frangeants (fringing reefs), atolls et épaves avec une variété de créatures incluant les plus rares poissons-crocodiles et les poissons scorpions feuilles/rascasses feuilles/poissons feuilles (leaf scorpionfish/paperfish).

La plongée en dérive (drift diving) est populaire ici puisque les courants sont souvent forts et il y a également une petite épave.

Le Mitra

C’est un cargo indonésien qui a été fondé sur le récif par son capitaine pour sauver la cargaison. Ce fut un échec et il a coulé. Aujourd’hui, c’est la maison des habitants de l’océan.

Le Biblis

C’est l’une des dernières épaves en Asie avec son hélice en bronze intacte. Quelques gros mérous (groupers) patrouillent le corail incrusté dans la structure; la pénétration y est possible.

L’Indonur

L’épave la plus célèbre est probablement l’Indonur. C’est un bateau à vapeur hollandais qui a coulé en 1963 et ses grosses plaques d’acier rivetées et chaudières jouent le rôle d’habitat de toutes sortes de poissons de récif et cela en fait une superbe plongée.

Les îles de Karang Kapal, Torpedo Reef et Ezdir

Un certain nombre de récifs submergés autour des îles de Karang Kapal, Torpedo Reef et Ezdir. Elles offrent toutes une bonne croissance de coraux et de nombreux visiteurs comme le perroquet à bosse, le jack et le requin à pointes blanches.

Hawksbill point

Hawksbill point se trouve sur l’île de Menyawakan et offre la possibilité d’avoir un gros plan sur les gracieuses tortues marines.

A 20 minutes, les deux îles de Krakal Kecil et Krakal Besar offrent la chance de voir des requins baleines (whale sharks) s’ils sont de passage.

Deux requins baleines vus d'en haut

Quelques informations supplémentaires

Profondeur

La profondeur du site varie de 10 à 40m.

Visibilité

En ce qui concerne la visibilité, elle va de 5 à 30m.

Courants

Ici, les courants sont variables.

Y aller

En ferry depuis Semarang, 3 heures.

Meilleure période

La meilleure période pour plonger à cet endroit s’étend d’Avril à Octobre.

Karimunjawa, au Nord de Semarang, Java